Colombiennes – Bogotá, Boyacá, Santa Marta

Que n’ai-je entendu dire sur la Colombie avant d’y aller pour la première fois en 2003. Ce pays  à la réputation calamiteuse, réserve pourtant bien des surprises à qui prend la peine de franchir l’océan des préjugés pour aller le découvrir. La gentillesse des gens n’a d’égal que leur patience. La beauté des paysages est à couper le souffle. De la fraîcheur de Bogotá à la chaleur écrasante de Santa Marta, sur la côte caraïbe, en passant par le climat doux des zones d’altitude de la province de Boyacá, j’ai essayé à travers cette série de montrer le visage d’une Colombie que l’on ne voit que très rarement, celui de la douceur de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *